Pourquoi j’ai travaillé seule mon jardin…


Chers Arbres,

Vous savez que j’ai récemment déménagé à la campagne. Où je n’ai que quelques mètres de terre en face de la terrasse, pleins de mauvaises herbes tenaces. Pour vaincre les mauvaises herbes, devenues les chefs du jardin depuis des années, j’ai du me pardonner moi -même.

Comment…? Où est le lien entre le pardon et les mauvaises herbes…?

Hé, Arbre Réflexif, ne serait l’isolement à la campagne et la chaleur du mois d’août qui te rendrait un peu confus…?

Attendez, mes Arbres, ne vous précipitez pas pour juger … Vous savez que j’ai parlé l’autre jour du pardon. Qui commence avec le pardon du soi. L’Exercice du pardon des autres commence par s’accepter et se pardonner soi-même.

Pourquoi est-il plus difficile de pratiquer le pardon de soi que le pardon des autres? Parce que nus portons la charge émotionnelle négative en nous, très profondément, dans toutes les fibres de l’être. Notre vécu, nos douleurs, nos erreurs, nous guettent cachés et arrivent quand on s’y attend le moins…C’est comme les mauvaises herbes tenaces, qui repoussent rapidement avec des racines vigoureuses, si on ne les enlèvent définitivement. Comme la plupart de ces herbes qui poussent dans la devanture de ma terrasse: persistantes et ambitieuses.

Si vous voulez nettoyer la terre et cultiver votre jardin, arracher toutes les mauvaises herbes ne sera pas une tache facile.  N’abandonnez pas! Surtout, n’utilisez pas les herbicides, car ce sont des guérisons empoisonnées. Prenez le terrain petit pas par petit pas, avec amour et attention. Et dans cet exercice de patience, la persévérance et acceptation, vous trouverez les réponses à vos questions…

Oui, d’accord, me diriez- vous, mais on n’a pas tous chez soi un jardin…Ne vous inquiétez pas, je ne vous envoie pas travailler la terre au fin fond de la campagne…Vous pouvez pardonner en faisant tout travail sur soi, et se créer chez soi les règles d’un Ashram: silence, tranquillité, paix, méditation,pleine conscience, activité.

Où que vous soyez, faites cet Exercice de Gratitude. Respirez profondément: Apportez du courage, de la force, de la puissance dans le pardon du soi, quand vous inspirez. Expirez tranquillement. L’expiration vous libèrera des blessures du passé. Respirer à nouveau avec confiance. Prenez le passé douloureux dans vos mains avec de la force, c’est la mauvaise herbe, solide. Arrachez- la! Expirez soulagés. Vous avez avancé vers le pardon de soi: quelques centimètres!

Aujourd’hui, je suis heureuse d’avoir fini à bâcler mon jardin. 🙂 C’était un peu dur, mais j’ai réussi! Parce que je crois que nous pouvons atteindre tous nos objectifs dans la vie, à condition que nous fassions des choix réalistes et équilibrés.

Et vous, pourquoi êtes-vous aujourd’hui reconnaissants? 🙂

Leave a comment

Lasă un răspuns

Adresa ta de email nu va fi publicată. Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.

Contact

therapsy@yahoo.com

error: Content is protected !!